Découvrir
Le projet

Solvéo, qui sommes-nous ?

Développeur éolien et photovoltaïque depuis 2008, SOLVÉO Énergie valorise les ressources énergétiques renouvelables en s’appuyant sur l’expérience et l’expertise de ses collaborateurs. Spécialisée dans l’acquisition, le développement, la construction, l’exploitation et la maintenance de centrales énergétiques, SOLVÉO Énergie est présent sur l’ensemble du territoire national avec des agences réparties sur toute la France. Les responsables de projets basés à Toulouse, Nantes, Lyon et Paris sont à l’écoute des attentes locales pour répondre rapidement et avec application aux exigences de concertation.

Votre interlocutrice sur ce projet

Adeline Mancel – Cheffe de projet

Où se situe le projet ?

La première étape de tout projet éolien est d’identifier un site potentiel. C’est en ce sens que SOLVÉO a travaillé afin de définir la zone d’étude présentée ci-contre.

Les premières conditions pour qu’un site soit retenu sont :

  • Un éloignement règlementaire de plus de 500 mètres des habitations ;
  • L’absence de servitudes aéronautiques ;
  • L’absence de servitudes météorologiques ;
  • Un éloignement réglementaire du patrimoine protégé ;
  • Une ressource en vent suffisante.

Ainsi, la zone d’étude est définie une fois l’ensemble des contraintes règlementaires appliquées.
Celle-ci se situe au nord du territoire de la commune de Paizay-Naudouin Embourie, sur un secteur allant du lieu-dit des Caurances à l’Ouest à celui des Plantes à l’Ouest en passant par le lieu-dit des Chaumes qui donne son nom au projet.

Une fois le site retenu et les accords obtenus, SOLVÉO a démarré un ensemble d’études permettant de valider la capacité du site à accueillir des éoliennes puis de définir in fine l’implantation de moindre impact et de meilleure production électrique. L’implantation est déterminée dans le respect des exigences réglementaires et afin de correspondre au mieux à l’ensemble des enjeux identifiés localement (environnementaux- avec la prise en compte de la sensibilité des espèces présentes localement-, paysagers, acoustiques et de vent).

Quelles implantations précises pour les éoliennes ?

Le scénario final avec le nombre et l’emplacement final des éoliennes est actuellement en cours de définition.

Où en sommes-nous ?

Le planning prévisionnel

  • Contact avec les élus
  • Accords des propriétaires
  • Consultations des administrations
  • Accord du conseil municipal
  • Études environnementales : lancement des états initiaux et étude des impacts
  • Communication / concertation
  • Étude acoustique : campagne de mesure état initial
  • Études environnementales : élaboration des variantes & choix du scénario final
  • Études environnementales : étude des impacts
  • Constitution du dossier DAE et de l’étude de danger
  • Instruction Administrative
  • Communication / concertation
  • Enquête Publique et décision préfectorale
  • Montage juridique et financier (2022)
  • Construction (2023-2024)
  • Mise en service et exploitation (2024 et plus…)

Quelles retombées
locales ?

Un projet éolien représente une opportunité pour le territoire, dans la mesure où il génère des retombées économiques locales directes et indirectes.

En effet, un parc éolien constitue une source de revenus pour les collectivités via les taxes. Les exploitants d’un parc paient plusieurs types d’impositions locales que se répartissent communes, intercommunalité, département et région :

  • La Taxe Foncière sur les propriétés bâties (TFPB) ;
  • La cotisation foncière des entreprises (CFE) ;
  • La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) ;
  • L’imposition forfaitaire pour les entreprises de réseau (IFER).

De plus, un projet éolien génère également de l’activité économique. Les entreprises et les sous-traitants locaux sont favorisés pour réaliser les travaux. Restaurants et hôtels sont également sollicités durant toute la période de développement et chantier.

Des mesures d’accompagnement sont aussi mises en place au bénéfice de votre qualité de vie. Celles-ci prennent la forme d’une somme dédiée qui permet de réaliser un projet sur la commune selon les besoins identifiés. Les rencontres proposées aux élus et aux habitants sont ainsi l’occasion de faire part de vos idées.

Le saviez-vous ?

  • Depuis le 1er janvier 2020, les communes perçoivent directement leur quote-part correspondant à 20% de l’IFER (auparavant celle-ci était répartie entre la Communauté de Communes, le Département et la Région)
  • Au total, c’est un revenu fiscal pouvant dépasser les 100 000 euros qui revient chaque année à l’ensemble des collectivités (Commune, Communauté de Commune et Département).
  • Un projet éolien de ce type nécessite un investissement de plusieurs dizaines de millions d’euros dont 300 000 à 400 000 € rien que pour les études réalisées en amont.